Archives du mot-clé raies

Elie Bureau gagne à Caristan

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Elie Bureau gagne à Caristan

Ah le temps !!!!!!

Le temps qui passe si vite, qui coule chaque jour, qui nous
échappe et nous laisse souvent soit des regrets soit des joies.

Ainsi ce dimanche 7 juin la saison 2015 du championnat de Surf
Casting s’est achevée au terme de la 7eme épreuve qui
s’est déroulée sur la plage de Caristan à Remire
Montjoly.

Les 55 pêcheurs de Guyane présents avaient c’est sur aussi
la crainte des conditions météos du déroulement de cette manche,
tant l’alerte météo en cours sur notre région est sérieuse,
tant les pluies sont fortes, denses et impressionnantes depuis
quelques jours. Le temps toujours mais pas le même.

Ce dimanche nous nous sommes réveillés vers 5 heures, sous des
trombes d’eau, des bourrasques de pluies. Nous avons prévu
nos impers, nos cirés, nos doubles cirés, nos bâches, nos
parapluies en sus de nos équipements de pêcheurs en se demandant
bien s’il était raisonnable d’y aller.

Et puis nous y sommes quand même allés. La pluie s’est
arrêtée quelques minutes avant le début de l’épreuve, le
soleil a pointé timidement ses rayons, pour au final au grand
soulagement des pêcheurs comme une parenthèse, nous permettre dans
des conditions équilibrées de concentrer toute notre attention à
nos ambitions personnelles.

Les poissons comme pour nous rendre hommage, nous féliciter de
notre constance eux aussi étaient de retour. Si les petits
michelots avaient déserté quelques carengues et acoupas  
plus proches de nos habitudes, ainsi et surtout pour ce type
d’épreuve les raies nombreuses et gourmandes, les raies qui
font la différence souvent au classement ont permis entre la fin de
la marée haute et l’étal, des pesées enfin dignes de ce
nom.

C’est Elie Bureau qui remporte ce 7éme concours. 2 Raies
et 2 carengues pour un total d’environ 21 kilos de poissons,
c’est bien, conforme aux normes habituelles de nos concours
ici en Guyane.

Le classement complet est en ligne sur le site de l’APPG
comme d’habitude.

 La dernière manche permet aussi au terme des classements
de chaque épreuve de déterminer le Champion 2015.

Damien Menard qui finit 9eme de cette manche coiffe Eric Ribas
absent de cette manche au goal average et remporte le championnat.
Un beau champion qui prend sa revanche de l’année dernière.
Comme quoi pour les meilleurs il n’y a jamais de
hasard.Mise à jour au 10 Juin. Sur ce
point et selon mes informations, il apparait que suite à une erreur
de calcul faite Dimanche à la remise des prix Damien n’est pas le
Champion pour un point, le Champion 2015 étant Eric
Ribas.

Enfin je ne peux pas terminer ce billet sans décerner mon prix
spécial de la Loose à Minot. Je l’ai vu cette année plusieurs
fois casser au bord sur des touches de raies mais ce matin ce
qu’il a fait dépasse presque l’entendement. Et pourtant
il s’est battu, battu, il a tiré, tiré, lutté, lutté pour au
final ramener une splendide raie qui n’a pu lui être
comptabilisée du fait d’avoir involontairement harponné.
l’agrafe du plomb d’un bas de ligne perdu avec une
cinquantaine de mètres de tresse. Il n’a rien dit, pris tout
cela avec philosophie, retrouve le sourire, mais juré que plus
jamais il ne pêcherait de plomb…….

1333 kilos de poissons purs

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, 1333 kilos de poissons purs

S’il est bien une mer de contraste, si les
dictons populaires qui disent que les années se suivent et se
ressemblent, si l’ on peut croire suivant les saisons que
décidément il n’y a plus de poissons, que les belles années sont
derrière nous du fait du changement climatique, du fait de la
pression de pêche ou je ne sais pas que ma tante serait différente
si elle était ma mère, le déroulement des 24 heures de pêche de
bord organisé samedi 24 octobre et dimanche 25 octobre a balayé les
certitudes établies, les raccourcis linguistiques, les on-dit pour
démontrer qu’en Guyane en 2009 c’est encore possible de capturer
1333 kilos de poissons du bord de mer avec 16 équipes de 2 pêcheurs
!!!!

Et encore faut- il préciser que l’on parle de
poissons maillés ce qui signifie pour les visiteurs d’autres
contrées que chez nous la taille minimale du poisson c’est 40
centimètres.

Nous avons assisté tout au long de l’épreuve à
une triangulaire homérique, un combat à distance
démentiel.

Les 3 premiers étaient positionnés à chaque
extrémité de la plage et au milieu de celle-ci. Le poisson était
donc partout, il n’y avait pas de mauvaise place !!

 Il en fallait du courage, de la force, de
la constance, de la motivation, pour tout au long de ces 24 heures,
sous un soleil de plomb l’après midi et le matin relancer sans
faiblir les cannes après les difficiles combats consécutifs aux
nombreuses captures.

 Les 3 premiers ont à eux seuls totalisés
850 kilos de poissons, ce qui représente environ un peu plus de 150
poissons. A vous de faire la moyenne du poids des captures,
essentiellement des Raies ou de gros passanis.

Il n’y avait à la remise des prix quà constater
leurs traits tirés, leurs joues creusées, leurs cernes pour
comprendre la valeur de l’exploit. Quelle revanche aussi sur leur
participation au dernier championnat de France ou 4 d’entre eux
étaient rentrés un peu frustrés non de leur résultat mais plutôt de
la faible qualité de leurs prises !

C’est l’équipe Eric Ribas, Jean Francois Magnan
qui est première. La deuxième équipe est l’équipe Damien Menard,
Francisco Ferreira. C’est un beau doublé pour l’APPG. Les
troisièmes sont nos deux Kourouciens du SCCK, Francis Cortado,
Frederic Clabault.

Mais comment ne pas mentionner aussi les très
belles performances des Tony du magasin Guyapêche, des René Claude,
de Fred et Guy Santannerchi et enfin de la famille père et fils
Lapin.

 Le petit Enzo a su démontrer sa vaillance,
son endurance et a eu le plaisir de capturer ces premières raies,
ce qui a fait enchanté tout le monde.

Afin de mesurer les performances des
compétiteurs, consultez les photos mises en ligne sous la rubrique
« photo des pêcheurs en Guyane « rubrique 24 heures 2009 ». Un
conseil: Attardez vous spécifiquement sur les photos correspondant
aux feuilles de résultats. C’est vraiment très parlant
!!

Comme dans toute épreuve des 24 heures en Guyane,
la convivialité était de mise. Merci à tous les cuisiniers qui ont
su préparer de très bons gigots, ainsi que des flageolets ail-
gingembre détonants.

Bravo à tous les supporters, les familles, amis,
nombreux aux heures intelligentes de début de soirée, heures ou
certains d’entre nous sortent des glacières les trésors épicuriens
spécialement réservés à ce type d’événement.

Bravo aussi aux commissaires qui ont eu beaucoup
de travail

Le prochain rendez- vous se déroulera à Kourou en
décembre si les bords de mer sont accessibles pour installer les
campements indispensables à ces marathons de pêche.

La saison 2009 de pêche de bord sera alors
terminée, mais 2010 recommencera rapidement dés janvier.

Pour votre information, la finale du championnat
de pêche bateau aura lieu dimanche 1er novembre à l’ilet la Mère.
Certains parlent de Grand Chelem, d’autres ne sont pas d’accord. Ca
va être chaud, c’est sûr.

Vive vous, Vive les pêcheurs de Guyane
!!!

nb:  Evidement tous les poissons ont été
relachés sauf un petit acoupa qui a fini en carpachio

Marathon de pche de Kourou. Les rsultats

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Marathon de pêche de Kourou. Les résultats

Pas de problèmes d’essence samedi et dimanche
15 et 16 novembre 2008  lors du Marathon de pêche de
Kourou.

Cependant il faut signaler la présence
d’équipes lointaines de Cacao, ou de St Jean, A titre moindre
de Cayenne en ces temps ou rouler en Guyane commence à devenir
presqu’un petit luxe.

Ce sont donc un peu moins d’une vingtaine
d’équipes de 2 pêcheurs qui se sont affrontées (
courtoisement ) lors de ce marathon de pêche qui présentait la
particularité de se dérouler en deux manches, du fait qu’à
marée basse, du bord de plage à Kourou il n’y a plus
d’eau ce qui est quand même gênant pour des pêcheurs.
L’ eau est remplacé par la vase alluvionnaire charriée par on
ne sait plus quelle fleuve, tellement c’est le
bazar !!!

Pas d’eau certes à marée basse, mais lorsque
celle-ci revient, il y a du poisson !!!!

Et beaucoup !!!

Pas moins de 700 Kilos de poissons ont été
capturés, principalement des raies, mais aussi des passanis, et
même un acoupa chasseur de 31 centimètres qui a voulu se
suicider.

Pour gagner il fallait chercher les raies, et
j’ai pu assister à deux places de mon piquet à un festival de
capture de ces petites bêbêtes d’environ 10 kilos de moyenne
de l’équipe gagnante ( René Cambier et Jerôme …
)

On aurait dit que ces deux gaillards pêchaient dans
un aquarium tellement la fréquence de leur prise était
impressionnante.

Au total ceux-ci ont ramené plus de 270 kilos de
poissons ( Tous relâchés après la pesée pour les néophytes
)

Bien sur ce sont les vainqueurs de ce marathon
2008.

La seconde place revient au couple Francis Cortado,
Fredéric Clabault, qui cette année sont les poulidors du surf
casting.

En revanche ce sont les premiers à
l’organisation, et …au poker.

3 équipes de l’APPG étaient
présentes.

Notre meilleur représentant – Florent
Sibottier accompagné d’un non licencié finit quatrième et
aurait du mieux faire si il n’avait pas eu aussi
soif.

Les pêcheurs présents ont promis de se retrouver
l’année prochaine.

A noter aussi que c’est Frederic Clabault qui
a pêché la plus grosse raie ( 24 kilos). Celui-çi a eu le beau.
geste d’offrir sa coupe à la seule équipe 100% féminine de
cette épreuve.

 

Les quelques photos seront mises en ligne très
prochainement ainsi que le classement complet et détaillé de chaque
équipe.

Des Raies, des Raies, des Raies !!!! Francis Cortado Vainqueur

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Des Raies, des Raies, des Raies !!!! Francis Cortado Vainqueur

Formidable journée, formidable 4eme concours
ce dimanche 13 avril 2008.

D’abord un grand bravo aux organisateurs qui
ont su  réagir
avec intelligence et pragmatisme aux modifications naturelles que
subit la plage de l’Anse à Kourou.

Le décalage d’une heure du
début du concours nous a tous permis de pêcher dans
l’eau ce qui était loin d’être le cas lors
de notre dernier déplacement à Kourou. En sus
démarrer une heure plus tard le dimanche était tout
bénef… pour les pêcheurs de Cayenne.

Nous avons eu un temps splendide sans pluie, de
nombreux visiteurs ou accompagnateurs ( trices), qui ont su
à leur manière contribuer à la réussite
de cette superbe journée à la plage.

 

Comme un fait exprès, le poisson et plus
spécialement les raies ont du se dire.

« Ces pêcheurs de Guyane, qui
viennent si régulièrement nous rendre visite, se
doivent d’être récompensés. On ne
risque pas grand chose si ce n’est une petite ballade au bord
de la plage, une petite pesée dans un sac plastique, la
mesure de notre poids et on retourne dans la mer
. »

Alors nous qui étions si pessimiste, en ce
début de concours, nous qui pensions se contenter de petites
prises ou pour certains de l’air du temps, avons pu nous
rendre compte très rapidement que nos copines de jeu, les
raies, étaient enclintes à agrémenter de
façon stupéfiante ce quatrième concours de
l’année.

 

Résultat Final : 450 Kilos de
poissons !!!! Moyenne environ 10 kilos par pêcheurs.Ca
c’est pour me faire plaisir !!!! Et puis c’est la
preuve que l’on peut faire dire un peu n’importe quoi
aux chiffres.

Cependant 450 kilos c’est très
impressionnants.

 

Dés parution du classement final
général je vous recommande fort de consulter les
captures individuelles des 20 premiers. Ce sera assez
saississant !!!

 

C’est Francis Cortado, maître sur ces
mers qui remporte la manche avec 54 Kilos de raies
pêchés. Francis qui fêtait aujourd’hui ces
45 ans fait beaucoup mieux que pour ses 40 Ans ou il n’avait
pas pris un poisson… Comme quoi avec l’age tout est
possible.

 

Coco finit 2eme et 1er de l’APPG.
Quand il y a des raies Coco est toujours là !
Bravo !!

 

Frédéric CLABAULT signe une belle
3eme place, en sachant se rappeler aux souvenirs de
quelque-uns

. 

Chez les Jeunes filles c’est Marie Cullet qui
l’emporte avec la prise d’une raie d’environ 13
Kilos. ( certainement 1/3 de son poids )

A ce sujet je félicite les jeunes
garçons de sa catégorie d’avoir su se montrer
sportif en validant la prise de Marie quelque peu aidée par
sa maman. C’est très digne même si ça
fait un peu mal au cœur…

.

Un concours doit aussi sa réussite aux
nombreuses anecdotes qui le compose.

Je pense aux pêcheurs qui ne savent pas faire
des nœuds, je pense au départ des poissons quand le
pêcheur de Guyane se retourne ou est moins
attentif,

je pense à ceux qui prennent une raie, qui
s’emmêle dans la canne du voisin, qui finalement
remonte la raie après beaucoup d’effort et qui
découvre qu’un autre pêcheur pris par un coup de
soleil subit, une voie intérieure ou un commandement divin
à pris l’initiative de remettre la raie à
l’eau sans la peser…

Il y a aussi ceux qui subissent les
désagréments des rouleurs sur la plage en 4/4 et
autre Kite surfer.

Néanmoins au vu des tableaux
réalisés, très nombreux étaient nos
pêcheurs de Guyane Chez Robert qui nous a encore mieux
reçus que d’habitude pour la remise des
prix.

C’est d’ailleurs une bonne petite
adresse du Vieux Kourou !!!

 

Ca promet d’être chaud pour le prochain
concours dans quinze jours toujours à Kourou.

Ce concours sera  une première dans le
cadre du championnat puisqu’il se déroulera de 16 h
à 22 H.

Les raies ont promis de nous faire plaisir une
nouvelle fois avec qui sait quelques gros passanis en début
de soirée.

N’oubliez quand même pas
d’acheter vos star- light

Pensez à réservez pour la
troisième mi-temps qui aura lieu au Karting

 


Les photos seront en ligne très
prochainement

Piqre de raie. Comment soigner ?

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Piqûre de raie. Comment soigner ?

Il peut nous arriver de nous faire piquer par une
raie ou un machoiran dans le cadre de nos parties de
pêche.

Parmi les nombreux articles existant sur Internet
au sujet des piqûres de raies, le meilleur que j’ai pu
trouver particulièrement adapté aux conditions
guyanaises.

 http ://
http://www.guyanecho.com/dossiers/dossier_59_piqure+raie.html

 

Contrairement à une idée fort
répandue, l’habitat des raies n’est pas
limité aux seules eaux salées.

Ces dernières sont en effet présentes
dans tous les cours d’eau de Guyane. Nous les rencontrerons
en particulier sur les bancs de sable, en bordure de crique,
souvent cachées par des feuilles mortes, dans la vase. Elles
se rapprochent des berges avant la tombée de la nuit et au
lever du jour.

Les raies n’attaquent pas volontairement mais
piquent dés qu’elles se considèrent
menacées. Elles sont la plupart du temps plaquées au
fond et, marchant dans ces eaux turbides, avec une faible
profondeur de visibilité, il peut nous arriver de marcher
dessus. 

Elles possèdent un ou plusieurs dards
venimeux. L’animal le plante dans la jambe de l’intrus
et s’enfuit. Ce dard est enduit d’une sorte de musc,
particulièrement venimeux.
La grande majorité des piqûres a lieu au niveau de la
cheville ou à la main dans le cadre d’action de
pêche malheureuse.
Les bottes de caoutchouc et à plus forte raison des sandales
de plage se révèlent être des protections
totalement illusoires, n’empêchant nullement la
pénétration du dard. 
Juste après la piqûre, une douleur insupportable se
répand dans le membre atteint.
Ces terribles souffrances peuvent durer plus de six heures.
Suite à cette douleur atroce, plusieurs cas de
décès par arrêt cardiaque ont été
constatés. Dans tous les cas, une nécrose
relativement importante est à signaler dans la
périphérie de la piqûre.

Que faire ?

La solution est très simple. Il faut savoir
que – comme beaucoup de venins de poissons- le venin de raie est
thermolabile, c’est à dire qu’il est
détruit par la chaleur. Aussitôt piqué, il
convient donc de chauffer la plaie.
Plusieurs solutions restent possibles. La meilleure étant de
déposer un chiffon humide sur la blessure et d’en
approcher un morceau de fer chaud.

L’y maintenir quelques instants aussi
prés que possible et dans la limite du supportable. Le venin
sera dans un premier temps coagulé, ce qui empêchera
sa propagation dans le membre, puis partiellement
détruit.

 Un briquet, une
cigarette sont également efficaces. La douleur
décroîtra rapidement. Il faudra bien sûr
désinfecter la plaie et surveiller l’évolution
de cette dernière. Certains préconisent de traiter la
plaie à l’ammoniaque.

Toutefois il est recommandé de se rendre aux
urgences le plus rapidement possible pour prévenir de toutes
complications éventuelles pouvant survenir.

Marathon de pche de Kourou. Rsultats et commentaires

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Marathon de pêche de Kourou. Résultats et commentaires

Impressionnant.

Vraiment impressionnant. Lorsque ce couple est sur
son terrain, sa plage de l’Anse à Kourou, son océan,
il n’y a pratiquement rien à faire.

Pensez donc à eux deux c’est avec 160
kilos de poissons qu’ils gagnent haut la
canne….

Il faut se rendre compte que le deuxième (
l’équipe Pablo, Eric Ribas ) que l’on
connaît bien, compétitrice dans l’âme,
ayant le sens de l’eau, de l’appât qui va bien,
du montage qu’il faut de la notion de l’endroit ou il
faut lancer  est
« distancé »de 60 kilos avec quand
même 100 kilos de poissons, on mesure la performance de
l’équipe gagnante. 

C’est équipe gagnante vous
l’avez déjà deviné c’est le couple
Francis Cortado, Frédéric Clabault.

Frédéric et Francis ont en plus de
leur victoire, su organisé avec Philippe Delbecques de
façon très plaisante ce premier marathon de
pêche de Kourou dans le cadre de leur club le
SCCK.

L’organisation s’est montrée
à la hauteur. Pour un essai ce fut un coup de
maître.

De plus en sus de la pêche ceux ci ont su se
montrer très disponible en n’hésitant à
poser les cannes pour pallier par exemple au bobo de certains,
j’en sais quelque chose.

Le soleil fut présent, la pluie de la nuit
aux abonnés absents, la mer agitée juste ce
qu’il faut, et le poisson au rendez-vous.

C’est 22 équipes de 2 pêcheurs
qui se sont affrontés pendant les 20 heures de ce
marathon.

La particularité de ce concours Open
était le regroupement de pêcheurs de club ( APPG,
SCCK) que du pêcheur occasionnel ainsi même que de
pêcheurs de chez pêcheurs qui n’appartiennent
à aucune organisation mais qui savent bien taper la raie,
n’est ce pas messieurs les 3eme avec plus de 98 kilos de
poissons.

Chacun a su s’organiser pour rendre son
épreuve agréable. Les tentes, les barbecues furent de
sortie, ce marathon se voulant aussi une épreuve conviviale,
quelquefois en famille.

L’on a pu noter la présence
d’une équipe militaire de St Jean qui a fait
l’effort de se déplacer à Kourou. Dans
l’air peut être une épreuve marathon sur les
plages d’Awala-Yalimapo peut être un jour, qui
sait….

La première équipe de dames,
s’est classé à une très honorable 9eme
place. Bravo à ces deux dames la fille et la maman je
pense.

Au total environ 700 Kilos de poissons furent
pêchés pendant ce marathon. La majorité de
poissons furent des raies, mais on a pu noter des prises de congres
et d’acoupas en petit nombre. Il est rappeler pour les
internautes du monde entier allant sur ce blog ( si,si il y en a
que les poissons sont dans l’immense majorité remis
à l’eau après avoir été
pesé)

 Le plus gros poisson
est une raie d’environ 37 kilos prise par
l’équipe Ribas.

Le marathon s’est terminé autour
d’un pot bien sympathique ou chaque concurrent a reçu
un lot fourni par les sponsors de l’épreuve ( Magasin
Nautic Caraïbes entre autres )

 

Le classement général de
l’ensemble des équipes participantes, sera
publié dés réception.

Merci à Camille d’avoir pris les
photos du samedi. Malheureusement peu de photos de poissons dans
cette série, à cause de cette p…. de raie qui
m’a tenu éloigné de la plage du concours
très rapidement.

 Par contre quelques belles photos de
pêcheurs bien burinés ( lien photo )

Il y a aussi des pêcheurs qui ont pris des
photos de poissons pendant ce concours.

Ne pas hésitez à les envoyer
( taille photo maxi 200 Ko) à mon adresse e mail pour
publication-  
jmc973@wanadoo.fr