Archives du mot-clé peche de nuit

En Guyane, les mêmes poissons en rivière qu’en mer !!

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, En Guyane, les mêmes poissons en rivière qu'en mer .

 Certes c’est la
saison…..

En Guyane, à la fin du mois de septembre,
nous sommes au milieu de la saison sèche. Le soleil tape fort, les
pluies se font rares.

Les eaux sont moins douces, plus salées,
plus claires. Les crevettes comme les poissons de mer se
rapprochent des cotes, certains en profitent même pour rentrer dans
les fleuves pour frayer ou tout simplement flaner en se laissant
porter par l’amplitude des marées.

Certains d’entre vous le savent bien,
d’autres ne jurent que par la pêche en mer, le gros le très
gros.

Et pourtant, qu’il est agréable de pêcher
l’acoupa, le tarpon, et même la carpe rouge dans les méandres du
Montsinery.

Si le poisson est joueur, mordeur, les
cannes plient, s’animent, les pêcheurs de Guyane se régalent, tout
en faisant preuve de finesse. Et lorsque les Acoupas de plus de 6
Kilos sont là, alors c’est la fête.

( Tous les poissons ont été pêchés en no
kill sauf les 2 acoupas illustrant cet article )

Damien Menard gagne la nuit.

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Damien Menard gagne la nuit.

La
troisième manche du Championnat de Guyane de Surf Casting
s’est déroulée de nuit de 18h à 23 heures sur la plage de
l’Oasis à Remire Montjoly.

Pour tout
dire, je pense que beaucoup de pêcheurs de Guyane se sont fait
violence pour sortir de la maison en fin d’après midi tant
les conditions climatiques du moins au début de concours étaient
particulières, constituées d’un mélange de vent fort, de
pluies denses, et d’un ciel gris plutôt motivant pour
prolonger la sieste en restant sous la couette au chaud avec un peu
de climatisation quand même.

Que nenni,
les pêcheurs étaient bien là, 65 inscrits ce qui constitue le
record de l’année. Que nenni aussi pour beaucoup
d’entre nous qui pour cette troisième épreuve, avaient décidé
de tirer les leçons des 2 premiers concours en privilégiant plutôt
le nombre de petits poissons à capturer plutôt que de se concentrer
sur des captures certes moins nombreuses mais plus rentables
d’une raie ou d’un gros machoiran.

Ce que
j’écris là , j’écris rien du fait que le gagnant de
l’épreuve est un des favoris du classement général, Damien
Ménard qui met tout le monde d’accord avec la capture entre
autres d’une grosse de raie de plus de 13 kilos, qu’il
est allé chercher à une distance de plus de 130 mètres que peu
d’entre nous sont capables d’atteindre surtout contre
le vent.

Alors
bravo à Damien pour ce résultat, qui a su prendre les risques
nécessaires surtout en début de concours.

 Tous les détails du
classement seront mis en ligne sur le site de
l’APPG.