Archives du mot-clé montsinery

En Guyane, les mêmes poissons en rivière qu’en mer !!

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, En Guyane, les mêmes poissons en rivière qu'en mer .

 Certes c’est la
saison…..

En Guyane, à la fin du mois de septembre,
nous sommes au milieu de la saison sèche. Le soleil tape fort, les
pluies se font rares.

Les eaux sont moins douces, plus salées,
plus claires. Les crevettes comme les poissons de mer se
rapprochent des cotes, certains en profitent même pour rentrer dans
les fleuves pour frayer ou tout simplement flaner en se laissant
porter par l’amplitude des marées.

Certains d’entre vous le savent bien,
d’autres ne jurent que par la pêche en mer, le gros le très
gros.

Et pourtant, qu’il est agréable de pêcher
l’acoupa, le tarpon, et même la carpe rouge dans les méandres du
Montsinery.

Si le poisson est joueur, mordeur, les
cannes plient, s’animent, les pêcheurs de Guyane se régalent, tout
en faisant preuve de finesse. Et lorsque les Acoupas de plus de 6
Kilos sont là, alors c’est la fête.

( Tous les poissons ont été pêchés en no
kill sauf les 2 acoupas illustrant cet article )

Publicités

Peche, Convivialit dans les rivires de Guyane

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Peche, Convivialité dans les rivières de Guyane

En Guyane, les pécheurs locaux le savent bien, il y
a la mer avec les spots reconnus que sont les iles du salut par
exemple, et il y a sur les fleuves, les rivières, ou les criques de
très nombreux endroits ou la pêche est intéressante.

L’accès n’est pas toujours facile, une
coque en aluminium recommandé.

En ce moment je pratique la pêche sur le fleuve
Montsinéry et comme cet article fait partie de la rubrique des
petits coins sympas des rivières et bien je vais vous les indiquer
– comme les Guyanais – le font.

1)     
Après la mise à l’eau au Dégrad du Grand
Pavois, en remontant à gauche sur la Crique Patate, il y a une
roche ou les gros rougets sont nombreux. Certains disent
qu’il y aurait des carpes rouges. Personnellement je
n’en ai jamais vu.

2)     
Toujours après la mise à l’eau en remontant
sur la droite, le long des palétuviers à marée descendante,
c’est le coin des loubines qu’il faut essayer
d’attraper à la cuillère ou mieux au petit crabe de
mangrove.

3)     
Face au dégrad, face à la Carapa, c’est à
partir de juillet, le spot des Acoupa rivières d’un poids de
1à 2 kilos. Il arrive aussi d’attraper des acoupas rouges de
poids plus respectables mais en nombre restreint.

Il existe aussi un nombre très important de
poissons limons dont certains surprennent par la taille et leur
vigueur.

 

L’intérêt de la pèche en rivière, c’est
qu’il existe la possibilité de se restaurer à midi dans le
carbet d’un ami et au bord de l’eau l’ambiance
est souvent au rendez-vous. Alors je ne vous parlerais pas des
nuits, les photos en ligne dans la rubrique « photo des
pêcheurs en Guyane Montsinery for ever se suffisent à
elles-mêmes »

 

A titre de conclusion et un peu dans le même esprit
je vous informe de la parution dans le Magazine « partir
pêcher » du mois de Juillet d’un très beau reportage,
sur la pêche au leurre de l’Aimaira au barrage de Petit
Saut.