Archives du mot-clé eric ribas

4eme Manche; Eric Ribas moissonne les petits …….

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, 4eme Manche; Eric Ribas moissonne les petits .......

Il y a
longtemps lors d’une manche du championnat de Guyane de Surf
Casting, que les pesons destinés à déterminer le poids des poissons
capturés par les pêcheurs de Guyane soient restés dans leur boite,
bien au sec, sans usage, sans utilité.

Ce
dimanche entre 7 h et 12 h, lors de la 4eme manche du Championnat
de Guyane de Surf casting sur la plage de Caristan à Remire
Montjoly, il fallait tactiquement se contenter de pêcher les petits
poissons présents nombreux au bord et oublier les raies,
machoirans, passanis, qui avaient ce jour désertés les rivages,
abandonnés les eaux turpides de cette portion de plage.

Le plus
gros poisson pesé est une lotte de 1,6 kg, les trois ou quatre
autres poissons pesés ne dépassant pas le kilo.

Personnellement je ne me souviens pas d’un concours
pareil ou si l’on voulait se sortir à peu prés honorablement
au classement de cette épreuve, il fallait se résoudre à réduire la
taille de ces hameçons, mesurer la portée de son lancer, faire
preuve d’abnégation et d’une volonté sans faille afin
d’additionner les prises gramme après gramme, petit poisson
après petit poisson.

A ce jeu
là, c’est Eric Ribas, qui s’est en sorti le mieux avec
59 poissons capturés. Eric Ribas remporte la manche. Le classement
complet de l’ensemble de l’épreuve est en ligne sur le
site de l’APPG en lien sur la liste de mes favoris de ce
blog.

Alors pour
conclure, ce petit billet, même si nous pouvons penser par dépit
que c’est bien casse pied les concours de ce type, je dirais
que c’est dans ces moments que se révèle tout l’intérêt
de la compétition, que c’est dans ces circonstances que
s’étalonne vraiment la valeur des pêcheurs.

Alors
pourquoi ? Parce qu’il est toujours possible, que ce
soit épisodiquement pour un débutant, ou même pour un pêcheur
chevronné de capturer la raie qui met tout le monde d’accord
en concours, l’alignement au piquet sur une plage dans le
cadre d’une épreuve ou tous les concurrents sont au même
niveau au regard du choix que la mer propose, impose aux pêcheurs
de n’avoir d’autre choix que d’additionner le
nombre des captures. La notion de poids n’existe plus,
c’est bien au nombre de poissons pêchés que se mesure la
valeur individuelle du pêcheur.

Ce
n’est pas la peine de s’auto excuser, d’avoir le
moindre regret personnel, en mentionnant ou en se nourrissant de
regrets sous prétexte que l’on a capturé des poissons hier ou
la semaine dernière même.

Que nenni
tout cela ! C’est vraiment en concours, et dans des
circonstances telles que nous les avons vécues aujourd’hui
que les niveaux individuels s’étalonnent, preuve en est
aujourd’hui que le vainqueur de ce jour est le meilleur
d’entre nous, et ce depuis longtemps au fur et à mesure des
championnats
.

2 recordmen du monde dans le même club

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, 2 recordmen du monde dans le même club

Il
ne doit pas y
 
avoir beaucoup de clubs de pêche
dans lequel deux de leurs membres détiennent un record du
MONDE.

2 records
du monde que je trouve personnellement ici trop peu médiatisés,
trop peu célébré. Il s’agit pourtant de l’homologation
d’un record concernant le poisson à écailles le plus reconnu,
le plus prisé, le plus apprécié ici sur nos côtes l’Acoupa
Rouge.

Peut-être
est ce dû au sens de la retenue de nos 2 pêcheurs ?

Ou
tout simplement
 
par respect de l’adage
populaire qui conseille de vivre caché pour vivre heureux
ou
  alors plus simplement par crainte que
l’endroit des deux captures ne soit
dévoilé.

Un peu des
deux certainement. Alors je me contenterai de préciser que ces deux
magnifiques Acoupas se font fait attraper à la ligne, en mer au
large de Cayenne, à bord d’un bateau, autour des
îlets.

Ces deux
poissons d’un poids respectif de 20 et 21 kilos constituent
les deux records homologués par l’IGFA ( Fédération
internationale de pêche de loisirs ), qui ressence suivant des
procédures très contraignantes les records qui lui sont
confiés.

Les
2 pêcheurs de notre Club sont les deux Eric.
Eric Ribas, Eric Courgeau. Tous deux sont particulièrement connus ici
puisqu’ils fréquentent assidûment les concours de pêche de
bord ou en bateau, qu’ils vivent pour la pêche, qu’ils
sont un peu en fait des lignes, des hameçons, des
moulinets. .…

 L’histoire
retiendra que le premier détenteur le premier champion Eric Ribas
s’est fait déposséder de son record par Eric Courgeau à
quelques mois d’intervalle un peu comme l’élève dépasse
le maître.

Leur
assiduité, le plaisir qu’ils éprouvent à sortir en mer, a dû
plaire à Neptune. Celui ci a dû les trouver sympathiques. Neptune a
voulu les récompenser en leur offrant un peu de célébrité, et
beaucoup de joie intérieure.

Alors plus
modestement, puisque je ne suis pas Neptune, je me permets moi
aussi d’apporter ma contribution, mes félicitations aux 2
pêcheurs de notre club, qui nous aident un peu aussi à être
meilleurs, pour un jour devenir champions du monde, réaliser comme
un rêve sa légende personnelle.

Classement gnral final du championnat de Surf Casting 2010

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Classement général final du championnat de Surf Casting 2010

Damien Ménard, notre
dévoué secrétaire, vous envoie régulièrement les classements sous
la forme Excel qu’il ne m’est pas possible de vous
copier dans ce blog.

Je vous rappelle le
règlement du Championnat.

 C’est un
classement à l’addition des points places. La plus mauvaise
épreuve de chaque concurrent étant annulée. Au terme du
Championnat  je vous présente ce classement sous une
forme différente pour les 30 premiers concurrents , à savoir le
nombre de points place divisé par le nombre d’épreuves ce qui
vous peut vous donner une lecture de vos résultats différente que
celle de vos seuls points cumulés et qui correspond à la moyenne de
vos places en concours pour cette année 2010.

N’oubliez pas le repas de remise des prix qui
aura lieu au RESTAURANT LE CRIC CRAC, le Vendredi 25 juin
2010. 

 1. Eric Ribas. Points 15.moy
place 2.50

 2. Christian
Balum. Points 35. moy place 5.83

 3.
Franscisco Ferreira. Points 39. moy place 6.50

 4. Yannick Blacher.
Points 40. moy place 6.67

 5. Mickael Maury.
Points 48. moy place 8

 6. Damien Menard.
Points 50. moy place 8.33

 7. Jean-François
Magnan. Points 53. moy place 8.83

 8. Pjilippe
Amirault. Points 54. moy place 9

 9. Guillaume Li Kou.
Points 55. moy place 9.17

 10. Jean-Marc
Carassus. Points 57. moy place 9.50

 11. Guy
Santannecchi Points 57. moy place 9.50

 12. Jérôme
Hulin Points 59. Moy place 9.83

 13. Patrick Trime.
Points 64. Moy place 10.67

 14. Eric Courgeau.
Points 70. Moy place 11.67

 15. René Claude
Palmot. Points 74.50. Moy place 12.42

16. Tony Chevalier. Points
75. Moy place 12.50

 17. Luc
Lafferiere  Points 78. Moy place 13

 18. Jérémy Hulin.
Points 82. moy place 13.67

 19. Fred Foulon.
Points 84. moy place 14

20. Patrice Mendez.
Points 86.50. moy place 14.42

 21. Alain Da Costa.
Points 86.50. moy place 14.42

 22. Gregory
Delcambe. Points 88.moy place 14.67

 23. Serge Marutti.
Points 95.50. moy place 15.92

 24. Roberte Jean
Baptiste. Points 96. place 16

 25. Gabriel
Tanasi. Points 102.50. moy place 17.08

 26. Gilles
Viot. Points 73.50. moy place 17.17

 27. Didier
Bonneau .Points 113 moy place 18.83

 28. Francois
Besson Points 116.50. moy place 19.42

29. Daniel Palmot Points.
119. moy place 19.83

 30. Wilfrid Decrette
Points 122.moy place 20.33

Ren-Claude Palmot Vainqueur le 6 juin 2010

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, René-Claude Palmot Vainqueur le 6 juin 2010

Cette fin de Championnat de Guyane 2010, qui
s’est déroulé le dimanche 6 juin 2010 sur la plage de
l’oasis à Remire- Montjoly  s’est déroulé dans des
conditions qui ont fait plaisir à la majorité de nos pêcheurs de
Guyane !!!

 

Nos copains les poissons se sont en effet attachés
à être bien présents à ce 6eme et dernier rendez-vous de la
saison.

Si nos copains semblaient faire la sieste
ou hiberner en janvier ou février, en ce début du mois de juin
nos  poissons ont su
se montrer gourmand. Est ce le début de la saison des amours ?
Est ce du à cette petite marée calme et reposée ou à ce soleil
éblouissant léchant dans ce ciel sans nuages de fin de matinée nos
peaux tannées de durs à cuire aux cœurs
tendres ? 

Certes ces poissons il fallait les chercher à une
certaine distance, choisir comme toujours le bon montage savoir se
montrer patient ou astucieux, savoir ferrer à temps mais cela
c’est la pêche de bord en Guyane..

Les 18 premiers du classement ont capturé environ
250 kilos de poissons maillés. De belles raies, des machoirans
blancs, quelques ombrines, et des cocos fils.

René Claude Palmot dans ce contexte heureux,
tranquille et sympathique s’est révélé le meilleur
d’entre nous avec 12 Poissons au compteur pour un poids de 33
kilos. René Claude n’était pas placé loin de mon piquet.
J’ai ainsi pu le voir évoluer comme un maitre de ballet de la
plage à la mer, lors de ces lancés appliqués toujours au taquet, et
de la mer à la plage vainqueur émérite des combats menés
lorsqu’il  faut
mouliner et pomper en cadence les coups de tête, les résistances,
les changements de cap de combattants déterminés à ne pas se
laisser faire.

Eric Ribas est second et vraiment très prés de René
Claude avec 32 kilos de poissons capturés. Si je n’ai pu voir
Eric pêcher, celui-ci étant à l’opposé de mon piquet,
j’ai néanmoins pu l’entre apercevoir pendant une bonne
demi-heure à la pause casse croute, la canne hors de
l’eau !! Cette fantaisie bien compréhensible, le titre
de champion lui étant assuré lui a peut-être couté la victoire ce
dimanche. Mais du moment que le foie gras était bon
qu’importe !!!

Philippe Amirault finit troisième et accède à son
premier podium de l’année. Lui aussi en spécialiste des
lancers lourds a su trouver la distance ou le poisson se tenait.
Cette troisième place est aussi pour notre trésorier une juste
récompense des efforts faits tout au long de l’année pour
contribuer à la bonne marche de notre association.

Jérémy Hulin remporte la manche chez les jeunes. A
noter le beau geste d’Eric Ribas qui a remis sa coupe de
second de ce concours lors de la remise des prix à Enzo pour le
récompenser de sa constance, et de sa persévérance à chaque
concours.

 

La saison des concours 2010 de Surf Casting,
s’est donc achevé dimanche. Cette saison a était marqué par
des conditions de pêche difficile en début de saison, du fait des
conditions atmosphériques particulières et de l’absence de
poissons. Néanmoins au fur et mesure du déroulement des manches,
les conditions de mer évoluant, la pêche est redevenue intéressante
pour chacun d’entre nous. Le niveau global aussi
s’améliore. De plus en plus de pêcheurs de Guyane sont
susceptibles de monter sur les podiums comme l’attestent les
résultats de cette année. 4 Vainqueurs différents sur 6 manches,
l’entrée remarqué de Christian Balum, et Mickael Maury en
sont les points remarquables. Le nombre de participants constants
tout au long de l’année est aussi à noter, comme la
convivialité et l’esprit sportif des participants. Damien
Ménard un peu en dessous cette année, mais toujours au top comme
secrétaire ( ceci explique peut être cela ) vous fera parvenir le
classement général dans la semaine. A titre personnel j’ai
vraiment hâte de le connaitre surtout en ce qui concerne les places
de second et troisième. C’est très indécis à mon
sens.

Les photos sont visibles sous lien «  photo
des pêcheurs en Guyane » album 6 juin 2010.

Eric Ribas Vainqueur le 9 Mai 2010.

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Eric Ribas Vainqueur le 9 Mai 2010.

Lorsque les Pêcheurs de Guyane se sont réveillés,
tôt ce dimanche matin, pour se rendre au 5eme concours de Surf
Casting de l’année organisé par l’APPG sur la plage de
l’Oasis à Remire Montjoly, certains se sont demandés
s’ils ne feraient pas mieux de rester au lit au frais sous la
couette tant la nuit fut bercée de trombes d’averses, de
pluies tropicales délivrant leur symphonie désordonnée sur les
toits de nos maisons.

Au petit matin si la pluie n’était plus
composée que de quelques gouttes éparses, le ciel
restait  chargé de
nuages lourds et noirs qui semblait promettre une matinée bien
désagréable. Et puis petit à petit doucement si les nuages ont
longtemps voilé le soleil, ceux ci sont restés pleins de retenue
pour les Pêcheurs de Guyane.

La mer très peu formée, les poissons au rendez-vous
ont au final permis de passer ce concours sous des conditions
climatiques satisfaisantes.

 

En comparaison de nos précédents concours de cette
année les poissons de Guyane s’étaient rassemblés pour nous
faire plaisir.

Certes certains poissons se sont montrés facétieux,
en aspirant nos appâts pour les recracher immédiatement,
d’autres ne prenant pas la peine d’engamer ce qui a
crée des débats lors de la remise des prix sur la forme des
hameçons à utiliser, 
ce sont quand même environ une centaine de kilos de poissons
maillés qui furent capturés.

 

Dans ces conditions c’est Eric Ribas qui a su
s’imposer. Eric a capturé une douzaine de poissons et à lui
seul comptabilisé un tiers des captures. Bien que le classement
général  global du
championnat ne soit pas encore paru, Eric à mon sens prend par la
même occasion la tête du championnat 2010, pour obtenir la
consécration lors de la 6 eme et dernière épreuve qui se déroulera
à l’Auberge des Plages début juin.

Jean François Magnan, notre vétéran signe une très
belle deuxième place. Notre « vieux » briscard des mers
accède pour la première fois de l’année à un podium,
démontrant une fois de plus et sans surprise pour nous tous qui le
connaissons bien sa science de la pêche en mer.

Christian Balum après une très belle victoire signe
une troisième place. Notre « nouveau » confirme son
entrée très remarquée dans notre club ce qui fait dire à certains
avec le sourire cependant «  qu’il commence à nous
énerver celui-là »

 

Chez les jeunes, il faut mentionner la cinquième
victoire consécutive de Jérémy Hulin, devant ses adversaires
habituels Enzo et Camille qui cette année n’arrivent pas à
remettre en cause sa suprématie..

 


Les photos des vainqueurs sont en ligne sous
le lien  photo des
pêcheurs en Guyane Album « concours du 9 mai 2010 ».
Désolé pas de photos d’ensemble j’avais un petit peu de
flemme

1333 kilos de poissons purs

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, 1333 kilos de poissons purs

S’il est bien une mer de contraste, si les
dictons populaires qui disent que les années se suivent et se
ressemblent, si l’ on peut croire suivant les saisons que
décidément il n’y a plus de poissons, que les belles années sont
derrière nous du fait du changement climatique, du fait de la
pression de pêche ou je ne sais pas que ma tante serait différente
si elle était ma mère, le déroulement des 24 heures de pêche de
bord organisé samedi 24 octobre et dimanche 25 octobre a balayé les
certitudes établies, les raccourcis linguistiques, les on-dit pour
démontrer qu’en Guyane en 2009 c’est encore possible de capturer
1333 kilos de poissons du bord de mer avec 16 équipes de 2 pêcheurs
!!!!

Et encore faut- il préciser que l’on parle de
poissons maillés ce qui signifie pour les visiteurs d’autres
contrées que chez nous la taille minimale du poisson c’est 40
centimètres.

Nous avons assisté tout au long de l’épreuve à
une triangulaire homérique, un combat à distance
démentiel.

Les 3 premiers étaient positionnés à chaque
extrémité de la plage et au milieu de celle-ci. Le poisson était
donc partout, il n’y avait pas de mauvaise place !!

 Il en fallait du courage, de la force, de
la constance, de la motivation, pour tout au long de ces 24 heures,
sous un soleil de plomb l’après midi et le matin relancer sans
faiblir les cannes après les difficiles combats consécutifs aux
nombreuses captures.

 Les 3 premiers ont à eux seuls totalisés
850 kilos de poissons, ce qui représente environ un peu plus de 150
poissons. A vous de faire la moyenne du poids des captures,
essentiellement des Raies ou de gros passanis.

Il n’y avait à la remise des prix quà constater
leurs traits tirés, leurs joues creusées, leurs cernes pour
comprendre la valeur de l’exploit. Quelle revanche aussi sur leur
participation au dernier championnat de France ou 4 d’entre eux
étaient rentrés un peu frustrés non de leur résultat mais plutôt de
la faible qualité de leurs prises !

C’est l’équipe Eric Ribas, Jean Francois Magnan
qui est première. La deuxième équipe est l’équipe Damien Menard,
Francisco Ferreira. C’est un beau doublé pour l’APPG. Les
troisièmes sont nos deux Kourouciens du SCCK, Francis Cortado,
Frederic Clabault.

Mais comment ne pas mentionner aussi les très
belles performances des Tony du magasin Guyapêche, des René Claude,
de Fred et Guy Santannerchi et enfin de la famille père et fils
Lapin.

 Le petit Enzo a su démontrer sa vaillance,
son endurance et a eu le plaisir de capturer ces premières raies,
ce qui a fait enchanté tout le monde.

Afin de mesurer les performances des
compétiteurs, consultez les photos mises en ligne sous la rubrique
« photo des pêcheurs en Guyane « rubrique 24 heures 2009 ». Un
conseil: Attardez vous spécifiquement sur les photos correspondant
aux feuilles de résultats. C’est vraiment très parlant
!!

Comme dans toute épreuve des 24 heures en Guyane,
la convivialité était de mise. Merci à tous les cuisiniers qui ont
su préparer de très bons gigots, ainsi que des flageolets ail-
gingembre détonants.

Bravo à tous les supporters, les familles, amis,
nombreux aux heures intelligentes de début de soirée, heures ou
certains d’entre nous sortent des glacières les trésors épicuriens
spécialement réservés à ce type d’événement.

Bravo aussi aux commissaires qui ont eu beaucoup
de travail

Le prochain rendez- vous se déroulera à Kourou en
décembre si les bords de mer sont accessibles pour installer les
campements indispensables à ces marathons de pêche.

La saison 2009 de pêche de bord sera alors
terminée, mais 2010 recommencera rapidement dés janvier.

Pour votre information, la finale du championnat
de pêche bateau aura lieu dimanche 1er novembre à l’ilet la Mère.
Certains parlent de Grand Chelem, d’autres ne sont pas d’accord. Ca
va être chaud, c’est sûr.

Vive vous, Vive les pêcheurs de Guyane
!!!

nb:  Evidement tous les poissons ont été
relachés sauf un petit acoupa qui a fini en carpachio