Archives du mot-clé appg

le dernier voyage de Jean François àl’îlet le père.

DSCF3397

Lorsque  j’ai pris la mer ce matin, j’avais le cœur gros. Je n’étais pas le seul. J’étais comme les amis de Jean- François, comme ses enfants tristes et fiers de l’accompagner  une dernière fois.

J’ai  pourtant aimé cette lente procession lorsque les bateaux ont quitté  Dégrad des Cannes, sur cette mer de Guyane, si calme  aujourd’hui. Nos  bateaux filaient sur l’eau tranquillement, en silence, sans  troubles visibles parmi les équipages. Si le ciel se montrait bas  et lourd, celui-ci conservait pour ce dernier voyage la retenue  qu’il convenait, gardant ses larmes de pluie de saison pour  après.

J’ai  pensé à lui durant ce voyage. Je me suis souvenu du premier jour ou  je me suis inscrit à l’APPG. Jean François en était le  secrétaire. C’était la première personne qui m’a  accueilli au sein de l’association et qui m’a  présenté aux autres membres. Il prenait son rôle très au sérieux, il était très chaleureux.

Je  débutais, je ne connaissais pas le surf casting, il m’a aidé  de ses conseils bourrus, j’ai résisté, je crois qu’au  final en plus de la pêche, nous nous sommes appréciés. Sur  Philmax avec Gilles Viot comme Capitaine nous avons fait deux  saisons mémorables de pêche en mer. Nous sommes sortis ensemble les
soirs de remises des prix à la « Kampagne » et ce qui se  passait la bas restait la bas.

J’ai  compris aussi avec lui pourquoi je n’étais fait pour  l’épreuve des 24 H de surf casting organisé 1 fois par an par  le club. J’ai même détesté lorsque il m’obligeait à  changer mes crevettes sur les Hameçons toutes les 10 minutes à 4 H  du matin lorsque j’ai fait équipe avec lui.

Souvent  aussi il m’a invité chez lui avec son épouse Béatrice. Souvent il passait me voir aussi à la station. Souvent aussi nous  nous sommes opposés, disputés, réconciliés. Souvent il me parlait
du Sénégal, de ses revers de fortune, de ses joies aussi. De ses  espérances. Le tout était souvent exprimé avec conviction, force,  caractère. Je pourrais aussi dire avec truculence, passion,
obstination, mais toujours avec beaucoup de chaleur, beaucoup  d’humanité.

 Maintenant  les bateaux sont arrivés à l’Ilet le Père. Jean François est
à destination. 
Les bateaux se rassemblent autour de  son dernier bateau  piloté par Lapin. Le ciel ouvre ses  nuages, comme un hommage. Tous nous regardons filer les cendres  déversées de Jean François dans la mer par son fils et sa fille  comme il l’avait souhaité pour continuer à naviguer, pêcher  et être vivant parmi nous. Les fleurs rouges déposées dans  l’eau  lentement dérivent, pour  l’accompagner.

Et puis nos bateaux s’amarrent tous ensemble. Jean- François est parmi nous, lorsque les pâtés du Sud Ouest, le jambon, les rillons au piment d’Espelette, le pain, les petites  bières, le vin se voient proposer aux amis. Quelques discussions  s’engagent, quelques sourires s’esquissent. Nous sommes  je le croie, bien d’être tous ensemble, ici face au Père,  comme un symbole. Nous allons vivre bien entendu, nous allons  continuer de râler, de  rire, de  chanter, de pêcher sans Bordille certes mais sans  l’oublier c’est sûr.

Publicités

Iles du salut un très agréable concours

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Iles du Salut - Un très agréable concours

L’Open  des Iles du Salut a eu lieu Samedi et Dimanche 10 et 11 Octobre
2015. L’excellent compte rendu du Bureau de  l’APPG 

 http://www.appguyane.org/appg_-_peche_en_mer.ws

 Détaille  avec soin le déroulement de la compétition. Ce brillant article,
ces quelques anecdotes reflètent tout à fait l’esprit de la  compétition, les difficultés que les pêcheurs ont du surmonter, les  tactiques au regard du règlement particulier que les équipages  devaient adopter pour obtenir les points bonus qui ferait la  différence au classement final.

 Sur le  blog j’ai mis en supplément quelques très belles photos prises sur
Mustang ( 3eme au Général ) Capitaine Damien Menard qui d’un
rouget devance Sea World GP Capitaine Eric Ribas comme un clin
d’œil inversé au Championnat de Guyane ou Eric avait  cette fois devancé Damien d’un Point.

 https://www.flickr.com/photos/pecheursdeguyane/albums/72157659886637811

 Je ne  peux que saluer l’initiative du  Bureau de l’APPG  2015, d’avoir eu su ressuscité l’ancienne épreuve reine  Bateau en Guyane sur 2 jours, épreuve reine lorsque les bateaux  n’avaient pas encore pris le chemin des Battures ou  maintenant du plateau aux Vivanaux.

Ce week- end  s’est un peu déroulé pour moi comme un voyage dans le passé. Un passé cependant moderne puisque le règlement du concours, les
équipages ont changé depuis ces années. Cependant que ce soit sur
le ponton de Royale ou les équipages débarquent dans un joyeux
désordre, que ce soit lors du transport sur les pavés des glacières
destinées à la troisième mi-temps dans la cote au très fort
dénivelé menant à nos chambres, que ce soit lors de la détente du
soir ou les coéquipiers fourbus des bateaux se livrent entre eux de
leurs impressions de l’après midi, que ce soit au petit  déjeuner dans un jour encore timide ou les têtes et les estomacs  ont du mal à se remettre en place, que ce soit lors des actions de  pêche ou l’on observe aussi les positions des bateaux  concurrents, rien n’avait changé par rapport à avant, mais  tout cependant  comme un plaisir oublié était  nouveau.

 Nous  étions bien tous ensemble, nous étions bien sous le soleil, sur
cette mer calme puis agitée en fonction de la marée, et du vent qui
se forme, de la beauté de la nature ici comme avant toujours  enchanteresse.    

 La  remise des prix a eu lieu hier Mercredi 14 Octobre 2015, à
l’Auberge des Plages. Le secret du classement avait été bien
gardé. Là encore, paradoxalement comme une comparaison, nous avons
pu savourer à nouveau l’ambiance si particulière de ce bel  endroit ou nous avions l’habitude de faire nos remises des  prix. Nous avons passé une très bonne soirée. Nous étions de  nouveau bien ensemble, comme dans une douce machine qui  remontait le temps de nos  meilleurs souvenirs.  

Damien Menard prend tous les risques et gagne

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Damien Menard prend tous les risques et gagne

Les 49 pêcheurs qui se sont affrontés ce dimanche 10 mai 2015,
lors de l’avant dernière manche du Championnat de Guyane se
sont certainement tous interrogés sur la tactique à mettre en
œuvre pour se classer de façon honorable au terme de cette
épreuve.

Que fallait il faire ? Que fallait il privilégier ?
Les gros poissons ou les petits poissons ?

Damien Menard qui gagne aujourd’hui et pour la deuxième
fois de l’année ne s’est pas posé ce type de questions.
Lui c’est le gros, de préférence la raie, ça passe ( souvent
) ou ça casse ( de temps en temps )

Il faut dire que son option de pêche sur un jour comme
aujourd’hui ou pour la première fois nous pêchions en
concours sur le coté droit de la plage de l’Oasis
s’avérait particulièrement risqué.  En effet Damien qui
joue le classement général, pouvait compromettre sa saison, tant
ses principaux concurrents avaient eux pris l’option
d’accumuler les captures de petits poissons ce qui au final
s’avère cette année souvent gagnant.

Alors oui nous avons vécu un concours déroutant, ce que
n’ont pas manqué de souligner les pêcheurs de Guyane lors de
la remise des prix. Un débat s’est quelque peu ouvert entre
les partisans d’une limite de captures de petits poisons pour
les uns, d’une augmentation de la maille pour les autres,
d’une modification du règlement concernant le rapport entre
la taille des poissons et leur poids.

Au final des propos qui à mon sens révèlent  pour beaucoup
de la frustration, tant il est vrai que les poissons nobles ne sont
pas vraiment au rendez-vous. Ou sont en effet les acoupas, ou sont
les machoirans, ou sont les deux tonnes de poissons que les
pêcheurs de Guyane avaient attrapés et relâchés lors de
l’épreuve des 24 heures au mois d’octobre 2014 ?
Pour le moment dans nos souvenirs, dans nos espoirs un peu déçus.
Et puis à partir de là, que venait faire ce petit mérou qui est
venu chatouiller un petit bout de crevette destinée aux nombreux
michelots, alors qu’il n’y a ni roches, ni de tombants
le long de nos plages. Ce petit mérou lui s’est invité comme
une surprise, et a repris la mer en attendant de devenir plus
gros.

Les concours c’est donc cela. C’est s’adapter
aux circonstances du jour, s’adapter aux problèmes que nous
pose la nature en fonction des années, des évolutions des eaux, des
conditions atmosphériques. C’est faire aussi jouer son
expérience et gagner d’abord contre soi même, donner le
meilleur de ce que l’on sait faire, modifier son comportement
en fonction de son propre objectif et après, mais après seulement
se comparer aux autres lorsque les feuilles de résultats sortent,
lorsque les classements s’établissent. Les concours en
vérité, consacreront toujours les meilleurs, quelque-en soit les
règlements.

Le compte rendu détaillé est en lien sur ce blog sur le site de
l’APPG   

 

Damien Menard gagne la nuit.

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Damien Menard gagne la nuit.

La
troisième manche du Championnat de Guyane de Surf Casting
s’est déroulée de nuit de 18h à 23 heures sur la plage de
l’Oasis à Remire Montjoly.

Pour tout
dire, je pense que beaucoup de pêcheurs de Guyane se sont fait
violence pour sortir de la maison en fin d’après midi tant
les conditions climatiques du moins au début de concours étaient
particulières, constituées d’un mélange de vent fort, de
pluies denses, et d’un ciel gris plutôt motivant pour
prolonger la sieste en restant sous la couette au chaud avec un peu
de climatisation quand même.

Que nenni,
les pêcheurs étaient bien là, 65 inscrits ce qui constitue le
record de l’année. Que nenni aussi pour beaucoup
d’entre nous qui pour cette troisième épreuve, avaient décidé
de tirer les leçons des 2 premiers concours en privilégiant plutôt
le nombre de petits poissons à capturer plutôt que de se concentrer
sur des captures certes moins nombreuses mais plus rentables
d’une raie ou d’un gros machoiran.

Ce que
j’écris là , j’écris rien du fait que le gagnant de
l’épreuve est un des favoris du classement général, Damien
Ménard qui met tout le monde d’accord avec la capture entre
autres d’une grosse de raie de plus de 13 kilos, qu’il
est allé chercher à une distance de plus de 130 mètres que peu
d’entre nous sont capables d’atteindre surtout contre
le vent.

Alors
bravo à Damien pour ce résultat, qui a su prendre les risques
nécessaires surtout en début de concours.

 Tous les détails du
classement seront mis en ligne sur le site de
l’APPG.

Des inscriptions pittoresques

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Des inscriptions pittoresques

Les inscriptions au premier concours de l’année 2015 ont
eu lieu ce vendredi soir 6 février 2015 au local de
l’APPG .

Ce concours se déroulera sur la plage de Zéphyr le 15 février
2015.

La première inscription est souvent l’occasion pour les
membres de reprendre contact avant le début officiel du
championnat.

Les pêcheurs de Guyane sont contents de se revoir, échangent
entre eux quelques anecdotes, remplissent leur bulletin
d’adhésion.

La première inscription est aussi le moment d’effectuer un
premier bilan destiné à se compter, à mesurer le nombre final
d’adhérents.

Cette année l’APPG comptera 60 membres à jours de leur
cotisation soit 2 plus que l’année dernière. Pour le premier
concours nous serons 55 pêcheurs inscrits.

Qui gagnera ce premier concours ?

Mystère et boule de gomme, ce sera comme d’habitude au
terme de la foire si j’ose employer ce terme pour qualifier
une épreuve de surf casting que l’on comptera les bouses ou
plutôt les poissons.

 La première inscription, c’est aussi un peu un
bizutage, pour le nouveau Bureau en charge de l’organisation.
Avec un grand clin d’œil, un amical soutien, il faut
dire qu’ils ont un peu ramés ce soir. Ils se sont fait
submerger par la paperasse, les bulletins de dernière minute, les
doublons, les oublis. De fait le tirage au sort des emplacements
s’est effectué avec 1 heure de retard.

Rien de très grave, si ce n’est que les pêcheurs de
Guyane, inlassables bavards, se sont rués vers le frigo pendant
cette attente. Horreur, malheur, et saperlipopette! Le frigo
insuffisamment approvisionné, s’est retrouvé rapidement en
rupture ou avec des boissons avec des DLUO du siècle dernier.

 Pauvres pêcheurs de Guyane, pauvre Martin. Il faut les
approvisionner ces petits gars là et si j’ose dire ne pas
oublier de faire le plein avant le voyage , surtout pendant
cette période  de carnaval.

Encore heureux que cette année nous n’ayons pas mangé de
galettes, nous serions morts, étouffés avant même le tirage au sort
des places et je n’aurais pas pu écrire de telles bêtises ce
qui aurait peut être mieux valu.

Les places de chaque pêcheurs sont en ligne sur le site de
l’APPG, en lien sur ce blog.

Championnat 2015. Calendrier

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Championnat 2015. Calendrier

Les
inscriptions pour le championnat de Guyane de Surf Casting auront
lieu le 23 Janvier 2015 dans le local de l’
APPG .

 Le
calendrier des épreuves est sorti.

 Il y
aura 7 Manches dont 2 de nuit. L’image illustrant cet article
indique, les horaires et les plages.

 Mon
propos est plutôt de vous rapporter ce que m’inspire ce
calendrier.

 Cette
année nous commençons un peu plus tard que lors des précédents
championnats. Toutes les manches vont se dérouler au montant, avec
des marées moyennes voire fortes surtout en ce qui concerne la
première manche. A Zéphyr ca va bouger, il y aura des vagues
peut-être même des grosses, les eaux seront chargées, brunâtres,
turpides.

 La
première manche sera le 15 Février un dimanche qui aura pour
particularité d’être le Dimanche Gras. Avec le sourire je crois que
pour certains pêcheurs de Guyane, il sera opportun de prévoir un
contrôle anti-dopage.

 Lorsque
l’on connaît la ferveur du carnaval ici en Guyane, il est certain
que certains vont sortir des dancings, coucher les tololos, prendre
l’attirail, les appâts, en oubliant certainement soit la canne, le
moulinet, se poser dans un siège, commencer leur nuit au début du
jour sur la plage, la main sur le menton, les paupières retenues
par des épingles à linge, mal rasé, embaumant le mauvais parfum ou
la sueur.

 D’autres se seront préparés avec conscience, application. Ils
auront certainement dans les jours précédant ce premier concours
pris un peu de temps, pour tester la plage, les longueurs de
lancers, la force des courants, et surtout le montage adapté. Ce
groupe là fait partie des plus motivés, groupe que l’on retrouve au
final, au fur et à mesure du Championnat dans les premières places,
au fil des années même si de temps en temps par accident il arrive
à l’un d’entre eux une contre performance.

 Les
surprises ne sont toutefois pas à exclure, comme les progrès que
l’on peut constater chez les nouveaux arrivants ou chez les
pêcheurs plus chevronnés.

 Alors
encore une fois, cette saison aura sa succession de surprises, de
désillusions et de joies. Les pêcheurs de Guyane individuellement
sauront se mesurer avec fair play, commenter lors des remises des
prix effectuée après chaque épreuve leur performance, leur
ressenti.

 Cette
communauté des pêcheurs de Guyane saura en tous les cas apprécier
de se retrouver encore une fois pour une nouvelle
saison.

 Et si
les poissons répondent présents tout au long du championnat on va
bien s’amuser.