Tout doucement Doudou d’impose à Zéphyr

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Tout doucement, Doudou s’impose à Zéphyr

Les participants qui sont arrivés tôt sur la plage de Zéphyr à
Cayenne pour la 5eme épreuve du Championnat de Guyane de Surf
Casting n’ont pas regretté d’avoir programmé leur
réveil en avance et d’avoir quitté avant l’aurore la
douceur de leur foyer, tant le spectacle proposé par la nature
était splendide ce dimanche matin.

En effet à droite de la plage, à cette heure ci nous étions au
début de la marée montante, une très belle tortue luth qui avait
profité de la nuit pour venir pondre ses œufs, assurer sa
descendance, regagnait avec difficulté le rivage. Les pêcheurs eux
s’installaient tranquillement à leur piquet avant le
concours, en regardant Madame Tortue qui reprenait la
mer…

Pendant ce temps de nombreux marsouins présents très prêts du
bord de mer, chassaient les poissons parassis avec vigueur,
fondaient sur leurs proies en effectuant de nombreux sauts. Leurs
proies effrayées par les intentions des prédateurs, cherchaient à
s’échapper en bondissant-elles aussi hors de l’eau afin
d’éviter les coups de gueule fatals, la mer au final
n’étant sur cette partie du rivage que bouillonnement,
trouble, et panique pendant quelques minutes.

 

Ces grands spectacles offerts gracieusement, par la nature, sur
la plage en pleine ville finalement, sont véritablement
extraordinaires et c’est aussi pour cela que l’on aime
la Guyane.

Concernant plus particulièrement ce 5 eme concours de
l’année, celui s’est déroulé au montant à partir
d’une marée d’un faible coefficient de 2m70. Les
concurrents, nous étions environ encore une soixantaine, espéraient
dans le secret de leurs coeurs le retour des poissons plus nobles,
le retour des poissons plus gros, plus conformes à nos habitudes de
pêche ici, tant la 4eme manche de notre championnat avait laissé le
souvenir pour nombre d’entre nous d’une pêche aux
petits, d’une pêche un peu frustrante même si les petits
poissons étaient nombreux.

Globalement nous pouvons dire que ce souhait a été exaucé, les
acoupas étaient présents, quelques raies aussi quoique de petites
tailles, quelques machoirans blancs convenables, et même une
loubine.

Cependant cette manche s’est révélé très technique,
compliquée, difficile. Le poisson changeait d’emplacement
souvent, était peut être troublé par des passages de prédateurs, la
distance ou il se situait n’était pas aisé à évaluer, les
appâts à utiliser incertains à choisir ainsi que la taille des
hameçons ou le choix des montages.

Cette manche laissera à mon sens dans les souvenirs des pêcheurs
de Guyane participants, autant d’appréciations, autant
d’avis, de sentiments, d’opinions  qu’il y
avait de concurrents.

Le meilleur aujourd’hui c’est Fransisco Ferreira,
plus connu sous le surnom de DOUDOU THAZAR. Oui notre Doudou que
nous aimons tous a gagné en pratiquant une pêche ou il a su mieux
que tout le monde aujourd’hui varier sa manière de pêcher en
capturant à la fois des petits michelots et un ou deux acoupas,
pour un poids total d’environ 9 kilos. Comme l’on dit
certain lorsqu’un bon pêcheur comme lui à l’opportunité
d’avoir un tirage au sort à l’extrémité de la plage,
dans des circonstances comme aujourd’hui, « c’est
rare qu’il se rate, c’est normal qu’il
gagne. » 

Enfin Je ne peux pas terminer ce billet sans saluer notre
recordman du monde IGFA Eric Courgeau qui à fait honneur à son
titre  aujourd’hui, en capturant 7 Acoupas qui ont
provoqué auprès des pêcheurs présents prêt de son poste, de
l’envie mais aussi des interrogations tant ces poissons
semblait aimanter par Eric.

Le compte rendu plus détaillé ainsi que le classement de
l’épreuve est en ligne sur le site de l’APPG, en lien
sur ce blog.

 

4eme Manche; Eric Ribas moissonne les petits …….

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, 4eme Manche; Eric Ribas moissonne les petits .......

Il y a
longtemps lors d’une manche du championnat de Guyane de Surf
Casting, que les pesons destinés à déterminer le poids des poissons
capturés par les pêcheurs de Guyane soient restés dans leur boite,
bien au sec, sans usage, sans utilité.

Ce
dimanche entre 7 h et 12 h, lors de la 4eme manche du Championnat
de Guyane de Surf casting sur la plage de Caristan à Remire
Montjoly, il fallait tactiquement se contenter de pêcher les petits
poissons présents nombreux au bord et oublier les raies,
machoirans, passanis, qui avaient ce jour désertés les rivages,
abandonnés les eaux turpides de cette portion de plage.

Le plus
gros poisson pesé est une lotte de 1,6 kg, les trois ou quatre
autres poissons pesés ne dépassant pas le kilo.

Personnellement je ne me souviens pas d’un concours
pareil ou si l’on voulait se sortir à peu prés honorablement
au classement de cette épreuve, il fallait se résoudre à réduire la
taille de ces hameçons, mesurer la portée de son lancer, faire
preuve d’abnégation et d’une volonté sans faille afin
d’additionner les prises gramme après gramme, petit poisson
après petit poisson.

A ce jeu
là, c’est Eric Ribas, qui s’est en sorti le mieux avec
59 poissons capturés. Eric Ribas remporte la manche. Le classement
complet de l’ensemble de l’épreuve est en ligne sur le
site de l’APPG en lien sur la liste de mes favoris de ce
blog.

Alors pour
conclure, ce petit billet, même si nous pouvons penser par dépit
que c’est bien casse pied les concours de ce type, je dirais
que c’est dans ces moments que se révèle tout l’intérêt
de la compétition, que c’est dans ces circonstances que
s’étalonne vraiment la valeur des pêcheurs.

Alors
pourquoi ? Parce qu’il est toujours possible, que ce
soit épisodiquement pour un débutant, ou même pour un pêcheur
chevronné de capturer la raie qui met tout le monde d’accord
en concours, l’alignement au piquet sur une plage dans le
cadre d’une épreuve ou tous les concurrents sont au même
niveau au regard du choix que la mer propose, impose aux pêcheurs
de n’avoir d’autre choix que d’additionner le
nombre des captures. La notion de poids n’existe plus,
c’est bien au nombre de poissons pêchés que se mesure la
valeur individuelle du pêcheur.

Ce
n’est pas la peine de s’auto excuser, d’avoir le
moindre regret personnel, en mentionnant ou en se nourrissant de
regrets sous prétexte que l’on a capturé des poissons hier ou
la semaine dernière même.

Que nenni
tout cela ! C’est vraiment en concours, et dans des
circonstances telles que nous les avons vécues aujourd’hui
que les niveaux individuels s’étalonnent, preuve en est
aujourd’hui que le vainqueur de ce jour est le meilleur
d’entre nous, et ce depuis longtemps au fur et à mesure des
championnats
.

Une application pratique

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Une application pratique

Certes ce n’est pas l’application du siècle que ce
soit sous Android ou IOS .

Cependant à l’époque ou nous utilisons tous un smartphone, même
à la peche, je vous conseille de télécharger ( gratuitement)
 cette application car elle a le mérite d’être développée
spécialement pour la Guyane,en Guyane.

Les marées sont celles à l’heure du Port du Larivot et au final
on a en permanence rapidement les horaires de celles- ci. Dommage
cependant que les coefficients ne soient pas précisés.