2 recordmen du monde dans le même club

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, 2 recordmen du monde dans le même club

Il
ne doit pas y
 
avoir beaucoup de clubs de pêche
dans lequel deux de leurs membres détiennent un record du
MONDE.

2 records
du monde que je trouve personnellement ici trop peu médiatisés,
trop peu célébré. Il s’agit pourtant de l’homologation
d’un record concernant le poisson à écailles le plus reconnu,
le plus prisé, le plus apprécié ici sur nos côtes l’Acoupa
Rouge.

Peut-être
est ce dû au sens de la retenue de nos 2 pêcheurs ?

Ou
tout simplement
 
par respect de l’adage
populaire qui conseille de vivre caché pour vivre heureux
ou
  alors plus simplement par crainte que
l’endroit des deux captures ne soit
dévoilé.

Un peu des
deux certainement. Alors je me contenterai de préciser que ces deux
magnifiques Acoupas se font fait attraper à la ligne, en mer au
large de Cayenne, à bord d’un bateau, autour des
îlets.

Ces deux
poissons d’un poids respectif de 20 et 21 kilos constituent
les deux records homologués par l’IGFA ( Fédération
internationale de pêche de loisirs ), qui ressence suivant des
procédures très contraignantes les records qui lui sont
confiés.

Les
2 pêcheurs de notre Club sont les deux Eric.
Eric Ribas, Eric Courgeau. Tous deux sont particulièrement connus ici
puisqu’ils fréquentent assidûment les concours de pêche de
bord ou en bateau, qu’ils vivent pour la pêche, qu’ils
sont un peu en fait des lignes, des hameçons, des
moulinets. .…

 L’histoire
retiendra que le premier détenteur le premier champion Eric Ribas
s’est fait déposséder de son record par Eric Courgeau à
quelques mois d’intervalle un peu comme l’élève dépasse
le maître.

Leur
assiduité, le plaisir qu’ils éprouvent à sortir en mer, a dû
plaire à Neptune. Celui ci a dû les trouver sympathiques. Neptune a
voulu les récompenser en leur offrant un peu de célébrité, et
beaucoup de joie intérieure.

Alors plus
modestement, puisque je ne suis pas Neptune, je me permets moi
aussi d’apporter ma contribution, mes félicitations aux 2
pêcheurs de notre club, qui nous aident un peu aussi à être
meilleurs, pour un jour devenir champions du monde, réaliser comme
un rêve sa légende personnelle.

Damien Menard gagne la nuit.

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Damien Menard gagne la nuit.

La
troisième manche du Championnat de Guyane de Surf Casting
s’est déroulée de nuit de 18h à 23 heures sur la plage de
l’Oasis à Remire Montjoly.

Pour tout
dire, je pense que beaucoup de pêcheurs de Guyane se sont fait
violence pour sortir de la maison en fin d’après midi tant
les conditions climatiques du moins au début de concours étaient
particulières, constituées d’un mélange de vent fort, de
pluies denses, et d’un ciel gris plutôt motivant pour
prolonger la sieste en restant sous la couette au chaud avec un peu
de climatisation quand même.

Que nenni,
les pêcheurs étaient bien là, 65 inscrits ce qui constitue le
record de l’année. Que nenni aussi pour beaucoup
d’entre nous qui pour cette troisième épreuve, avaient décidé
de tirer les leçons des 2 premiers concours en privilégiant plutôt
le nombre de petits poissons à capturer plutôt que de se concentrer
sur des captures certes moins nombreuses mais plus rentables
d’une raie ou d’un gros machoiran.

Ce que
j’écris là , j’écris rien du fait que le gagnant de
l’épreuve est un des favoris du classement général, Damien
Ménard qui met tout le monde d’accord avec la capture entre
autres d’une grosse de raie de plus de 13 kilos, qu’il
est allé chercher à une distance de plus de 130 mètres que peu
d’entre nous sont capables d’atteindre surtout contre
le vent.

Alors
bravo à Damien pour ce résultat, qui a su prendre les risques
nécessaires surtout en début de concours.

 Tous les détails du
classement seront mis en ligne sur le site de
l’APPG.

Un jeune plein d’avenir et un beau geste

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Un jeune plein d’avenir et un beau geste.

58, nous étions
58
  pêcheurs de
Guyane sur la plage de l’Oasis à Remire Montjoly pour ce
deuxième concours de l’année 2015.

Ce concours s’est
déroulé sous un ciel très clément, sans pluie. Au bout de ces 5
heures sur la plage nous pouvons même dire que le soleil était
largement présent, les lunettes, le chapeau
indispensable.

Sous une très légère brise
la mer se montrait comme d’habitude à l’Oasis, calme
avec cependant un courant entrant du large légèrement de travers.
Enfin pour faire bref des conditions idéales pour tout dire un peu
inattendues tant la semaine et les prévisions météorologiques se
montraient pessimistes.

Sauf qu’il a manqué
l’essentiel, nos copains les poissons. Peu de pêcheurs sont
cependant bredouilles, mais les trésors d’imagination
employés par les concurrents pour les capturer ont été sans
limite.

Le détail plus précis,
ainsi que le classement sera mis en ligne comme d’habitude
sur le site de l’APPG.

Moi je préfère vous parler
dans un premier temps du gagnant.

C’est un jeune homme
de 15 ans qui s’appelle Mathis Huet. Il a 15 Ans. Il fait
partie des quelques jeunes de l’APPG. A son age il
n’est cependant pas rare, que les orientations des nouveaux
plaisirs, des nouvelles tendances orientent les gamins vers
d’autres environnements plus faciles, plus ludiques, moins
castrant que de se retrouver confronté à un classement général, une
compétition.

Et bien manifestement pas
lui, puisqu’il a su avec sa technique capturer une belle raie
de plus de 10 kilos -la seule du concours-et une
anguille.

Il faut donc le
saluer, le féliciter, tant j’ai pu me rendre compte
aujourd’hui dans ce deuxième concours de
  l’application des favoris du
classement général,
  de l’implication des membres en général qui avaient fait
une contre performance à la première manche et qui tenaient à se
racheter.

D’ailleurs ils ne
sont pas loin, ce qui renforce encore la performance de
Mathis.

 Les après concours se déroulant au Break Club sont aussi
pour les pêcheurs de Guyane des instants d’échange, de
convivialité.

J’ai pu retenir
l’idée originale développé par Patrice Mendez consistant à
décaler les dates d’ouverture du Championnat de Guyane de
janvier à avril, afin de permettre des concours ou les poissons
plus nombreux regagnent les cotes permettant au plus grand nombre
d’avoir un championnat encore plus attractif.

Cette solution permettant
aussi une animation tout au long de l’année, eviterait la
coupure du second semestre de l’année simplement animée par
un ou 2 open et les 24 Heures. A Réfléchir donc.

J’ai
pu apprécier aussi le geste sportif d’Eric Ribas à la remise
des prix. Celui ci est 2eme du concours avec 8 acoupas capturés (
Chapeau bas ). Bien que second du concours la coupe du meilleur
senior était bien plus grosse et belle que celle remise à 
Mathis  Huet, le gagnant certes mais concurrent dans la
catégorie jeune. Eric a sollicité le bureau du concours et a remis
sa coupe à Mathis, ce qui est très gentleman, très sportif, bien
dans l’esprit certes de compétition mais aussi de courtoisie.
Bravo 
!!