23 Janvier 2015 . Chouette

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, 23 Janvier 2015 ……. Chouette

 C’est donc en ce jour que le nouveau Bureau élu en
décembre de l’APPG a convoqué ses membres pour les inscriptions de
la saison 2015 au Championnat de Guyane de Surf Casting.

Chaque année, la période des inscriptions est l’occasion
d’accueillir de nouveaux membres, de nouvelles personnes, de
nouveaux tempéraments. Les anciens ont cependant plaisir à se
retrouver, les nouveaux sont un peu plus timides mais au final tous
tous maintenant qu’une hâte c’est de se retrouver en bord de plage
pour entamer les compétitions, au nombre de 7 cette année.

D’après mes constatations nous devrions cette année nous
retrouver à environ une cinquantaine de concurrents, les
inscriptions au club pouvant se poursuivre encore quelque temps
avant la première épreuve.

En ce qui concerne le calendrier celui subira une modification
se rapportant à notre dernière manche prévue de nuit.

La date prévue se trouvant en pleine période de pontes des
tortues Luth, le club n’a pas eu l’autorisation d’organiser sur nos
plages cette épreuve. De fait le bureau proposera aux concurrents
une manche de remplacement mais de jour.

Enfin et à titre d’information, le club de l’APPG a distribué
une documentation incitant les pêcheurs de Guyane à signaler au
CROSSAG toute infractions concernant la pêche illégale dans les
eaux Guyanaises, afin d’en préserver les ressources.

La copie de l’affiche est en photo dans l’article suivant.

 

Championnat 2015. Calendrier

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Championnat 2015. Calendrier

Les
inscriptions pour le championnat de Guyane de Surf Casting auront
lieu le 23 Janvier 2015 dans le local de l’
APPG .

 Le
calendrier des épreuves est sorti.

 Il y
aura 7 Manches dont 2 de nuit. L’image illustrant cet article
indique, les horaires et les plages.

 Mon
propos est plutôt de vous rapporter ce que m’inspire ce
calendrier.

 Cette
année nous commençons un peu plus tard que lors des précédents
championnats. Toutes les manches vont se dérouler au montant, avec
des marées moyennes voire fortes surtout en ce qui concerne la
première manche. A Zéphyr ca va bouger, il y aura des vagues
peut-être même des grosses, les eaux seront chargées, brunâtres,
turpides.

 La
première manche sera le 15 Février un dimanche qui aura pour
particularité d’être le Dimanche Gras. Avec le sourire je crois que
pour certains pêcheurs de Guyane, il sera opportun de prévoir un
contrôle anti-dopage.

 Lorsque
l’on connaît la ferveur du carnaval ici en Guyane, il est certain
que certains vont sortir des dancings, coucher les tololos, prendre
l’attirail, les appâts, en oubliant certainement soit la canne, le
moulinet, se poser dans un siège, commencer leur nuit au début du
jour sur la plage, la main sur le menton, les paupières retenues
par des épingles à linge, mal rasé, embaumant le mauvais parfum ou
la sueur.

 D’autres se seront préparés avec conscience, application. Ils
auront certainement dans les jours précédant ce premier concours
pris un peu de temps, pour tester la plage, les longueurs de
lancers, la force des courants, et surtout le montage adapté. Ce
groupe là fait partie des plus motivés, groupe que l’on retrouve au
final, au fur et à mesure du Championnat dans les premières places,
au fil des années même si de temps en temps par accident il arrive
à l’un d’entre eux une contre performance.

 Les
surprises ne sont toutefois pas à exclure, comme les progrès que
l’on peut constater chez les nouveaux arrivants ou chez les
pêcheurs plus chevronnés.

 Alors
encore une fois, cette saison aura sa succession de surprises, de
désillusions et de joies. Les pêcheurs de Guyane individuellement
sauront se mesurer avec fair play, commenter lors des remises des
prix effectuée après chaque épreuve leur performance, leur
ressenti.

 Cette
communauté des pêcheurs de Guyane saura en tous les cas apprécier
de se retrouver encore une fois pour une nouvelle
saison.

 Et si
les poissons répondent présents tout au long du championnat on va
bien s’amuser.

 

 

 

Une enfance vapore

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Une enfance évaporée

 J’imagine que les pêcheurs de Guyane non
pu s’empêcher de suivre les événements tragiques de
Paris.

Ils ont du ressentir j’en suis sûr de la
stupeur, du dégoût, de l’incompréhension, Au delà peut être
se sont ils posés la question absurde de la destinée de ces
terroristes si ceux ci s’étaient passionnés pour la pêche, les
poissons.

En ce qui me concerne, l’annonce de
l’assassinat des dessinateurs de Charlie Hebdo a anéanti les doux
souvenirs de mon enfance. Cette enfance passée dans une petite
ville de Province ou coulait une rivière comme dans beaucoup de
village de France, était bien paisible.

Mes camarades, étaient de toutes horizons.
Jamais dans nos échanges, nous n’évoquions la religion. Nous étions
davantage porté dans nos exaltations à vouloir reconstruire le
monde, à le rêver harmonieux, espiègle, joyeux.

En ce temps là, c’est mon Grand Père qui
m’amenait à la pêche. Comme beaucoup de Grands- Pères de l’époque
qui avaient vécus la seconde guerre mondiale, il était un petit peu
anarchiste, un peu indien comme il aimait à se
qualifier.

Celui-ci savait prendre le temps pour me
former au montage des hameçons, à l’équilibre des lignes. Nous
pêchions au coup bien entendu, et il arrivait que l’attente des
touches soient un peu longue pour l’enfant que
j’étais.

Alors mon Grand Père m’entretenait de son
expérience, de ses engagements, de sa philosophie. Il me disait
bien souvent qu’il fallait faire les choses sérieusement sans
jamais se prendre au sérieux. Et pour le manque de sérieux, il s’y
connaissait.

C’est lui qui m’a parlé pour la première
fois je crois au bord la Vienne à l’ombre, un été de Cabu,
Wolinski, mais aussi de Cavanna et Choron.

Il m’amenait ensuite au coin presse
d’un petit café de campagne. Je pouvais alors qu’il prenait son
gorgeon discrètement feuilleter les pages de Pilote et rire avec le
Grand Duduche.

Discrètement, je lisais aussi Hara Kiri,
parce que je découvrais pour la première fois l’impertinence, la
contestation de l’ordre établi avec des dessins féroces, mais
tellement drôles. J’avais l’impression de voler, d’être déjà
grand , d’être libre.

Ces souvenirs sont salis pour rien, pour
un combat inutile. Mahomet que je ne connais pas n’a pas pu
cautionner. Mahomet aurait du leur dire vraiment d’aller à la
pêche.

C’est pour cela que je suis
Charlie.