Prdateur des rivires ?

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Prédateur des rivières ?

Il y a quelques temps je vous annonçais, que les
pêcheurs de Guyane semblaient s’orienter pour la
« mauvaise » saison vers les rivières ou les
fleuves.

Cependant pour pouvoir profiter pleinement des
plaisirs en eau douce en Guyane il est nécessaire de
s’équiper afin de pénétrer au propre comme au figuré dans les
fantasmes de notre enfance pour remonter et naviguer là où personne
ne va.

A commencer bien sûr par une petite barque ou même
par une plus grosse qui nous permet de sillonner les cours
d’eau,  à la
recherche des rougets, des carpes, des carangues ou des acoupas et
des loubines quand c’est la saison, ou tout simplement
croiser à marée basse des troupeaux de cabiäs

Pêcher dans les criques c’est aussi passer
des moments de repos dans les carbets amis ( – K Jeanbrijan sera un
havre de paix très accueillant prochainement ) pour se ressourcer
et passer des moments authentiques entre pêcheurs de
Guyane.

Les eaux sont selon les saisons turpides et
mouvementées, selon les marées noires et saumâtres ou claires et
apaisées. Les berges sont bien souvent le berceau de nombreuses
frayères, situées en lisière de mangroves ou il n’est pas
rare de surprendre les crabes.  Naviguer dans ces conditions
c’est vraiment s’immerger, en Amazonie,
s’immerger au détour de la forêt et des méandres des routes
de l’eau ou la ligne droite n’est pas forcément la plus
courte tant sont nombreux les pièges de pierre ou de  vase, si l’on est pas
attentif.

Mais qu’importe !!! En illustration de
cet article, un pêcheur de Guyane a franchi le pas. Et quel pas
lorsqu’on sait que cette très belle fileuse dormait dans un
jardin depuis plus de 5 ans.

 Nous l’avons réveillé ce
dimanche, fait sa toilette. Il ne reste plus qu’à
l’armer d’un moteur de 18 CV à 25 CV maximum. Ce sera
bientôt chose faite. En suite il faudra l’immatriculer et lui
donner un nom pour en faire un copain à
l’Iroquois2.

Je vous tiendrais au
courant.

 

A titre de rappel je vous rappelle
que le prochain concours aura lieu Dimanche 7 Mars sur la Plage de
l’Oasis. Attention les inscriptions auront lieu Vendredi 26
Février.

 

Concernant l’entrainement de ce dimanche
matin, vous étiez peu nombreux. Tant pis pour vous !!! Ce que
je peux vous dire, c’est que les plus malins ont compris
comment capturer les acoupas !!!. Je ne vous dirais pas
comment, vous n’aviez qu’à venir et oublier votre
carême car les conditions du 7 Mars seront un peu prés les mêmes
que ce dimanche.

Publicités

Mon Sauveur second le 14 Fvrier 2010.

Blog de pecheursenguyane :Pêcheurs de Guyane, Mon Sauveur second le 14 Février 2010.

Amoureux les poissons ? Distrait
peut-être !!!

Ce qui est certain c’est que cette deuxième
épreuve du Championnat de Guyane organisée le jour de la St
Valentin sur la plage de la même auberge, n’a pas permis à la
trentaine de pêcheurs inscrits d’exprimer convenablement
leurs talents.

 

A la pêche, il faut en effet des poissons, ce qui
manifestement n’était pas le cas. Au dernier concours nous
avions des poissons et du mauvais temps, 3 semaines après tout le
contraire. Moi je crois que les Acoupas avaient invités Madame dans
d’autres eaux. Les passanis ou poissons fils se remettaient
doucement de leur dernière soirée chez Nana, et que les cocos
devaient se préparer pour la parade carnavalesque qui
s’annonçait dans l’après midi.

 

Ce ne sont au total qu’un peu plus de 25
kilos de poissons dont une grande majorité de michelots qui ont été
attrapés et une raie dépressive d’un peu plus de 8 kilos qui
ont composés le tableau de cette matinée ensoleillé.

 

Eric Ribas remporte cette épreuve, comme un
professionnel prouvant à nous tous si cela s’avérait encore
nécessaire sa supériorité dés que les conditions sont
difficiles.

 

Le deuxième est mon Sauveur du Week-end dernier
Patrick Trime qui monte pour la première fois sur le podium. Je
n’ai pu résister à le mettre à l’honneur dans le titre
de cet article ( Eric Ribas j’en suis l’admettra ) tant
d’une part celui-ci s’est montré consciencieux dans son
action de pêche le temps du concours en capturant 27 michelots pour
un poids total de plus de 4 kilos et d’autre part pour le
remercier et par son intermédiaire l’ensemble de la brigade
fluviale des sapeurs pompiers de Remire-Montjoly. Sachez que
ceux-ci ont su intervenir sur le fleuve Montsinéry à la suite
d’un précédent sauvetage sur Kaw me permettant ainsi de ne
pas passer une nuit désagréable je ne sais trop ou dans la mangrove
suite à un problème d’envasement en coque alu.

 

Le troisième est ma fée Clochette, Lapin, qui
s’est montré aussi très appliqué dans la capture des petits
poissons, bien que je sache qu’il préfère de temps en temps
les petites…

 

Peu de Poissons, mais en revanche beaucoup de
nouvelles photos. Merci au Papa d’Eric Courgeau qui a su
compléter le tableau des photos habituels. De Nouvelles photos
aussi des pêcheurs de l’APPG en action de pêche à
ST  Marteen et à
Mayotte. Les photos sont visibles dans la rubrique « photos
des pêcheurs en Guyane » Album 14 Février 2010, ST Marteen et
Mayotte.